ACTUALITES

Procès Castelain : bien que reconnu coupable, le président de la MEL pourra rester à son poste

Le tribunal a condamné Damien Castelain à un an de prison avec sursis, 20 000 euros d’amende et cinq ans d’inéligibilité – mais sans exécution immédiate. Il a en revanche relaxé l’ancien directeur général des services de la MEL, Bruno Cassette, et l’ex « conseillère spéciale du président » Constance Tembremande, de toute infraction. … … Lire la suite